Logo Campagne de Caux  
 
 
Situation
Carte Campagne de Caux
 
Agenda
 
 
Page d'accueilLa communauté de communeLes 22 communesNos compétencesNos servicesNos projetsTourisme et loisirsAgendaInteractif

Campagne de Caux > Tourisme & Loisirs > Découverte et patrimoine

Découverte et patrimoine

Une campagne de couleurs

Vert, jaune, blanc ou bleu : choisissez votre couleur...

campagne de couleursA chaque période de l’année sa plante, sa floraison et sa couleur dominante. Et sur un territoire aussi riche en cultures que le Pays de Caux, les teintes défilent ou s’accordent au gré des saisons. Si le bleu vous inspire, le mois de juin est fait pour vous. Les fleurs de lin concurrencent le ciel de leur douce couleur azurée. Mais juste pour quelques heures. La fleur de lin ne dure qu’une journée. Si vous venez chez nous au mois de mai, ce sera le jaune flamboyant du colza qui vous accueillera. Et si vous attendez la fin de l’été, vous verrez les champs se couvrir du jaune doré des plantes céréalières qui, une fois ramassées en ballots, laissent comme des soleils de paille. Et que dire des verts ... Vert tendre des hêtres en feuilles autour des clos masures. Vert éclatant du maïs qui grandit durant l’été. Et dans ce vert, le printemps apporte quelques touches de blanc, quand les pommiers en fleurs préparent la naissance des délicieux fruits de l’automne normand.

Découvrez les couleurs de la Campagne de Caux à travers ses 10 circuits de randonnée "Au Pays des Clos Masures".

La motte féodale de Gonfreville-Caillot

La motte féodale de Gonfreville-CaillotProfitez du chemin de randonnée « Au pays des clos masures » n°6 pour découvrir la motte féodale de Gonfreville-Caillot.

Cette motte datant du XIème siècle témoigne de l’apparition des seigneuries châtelaines à l’époque ducale, à l’heure où il faut se protéger des barbares. Les premières mottes sont équipées d’un donjon de bois carré puis rond, préfiguration de ce que l’on appellera ensuite châteaux-forts. Elles se généralisent au XIe siècle.

Celle de Gonfreville-Caillot est liée au nom des Chaillot ou Callot, seigneurs des lieux au XIIe siècle. De petite taille, son élévation est de 3,5 m et le diamètre de son sommet se situe aux alentours de 13m. Son gabarit est donc modeste en comparaison des mottes les plus ordinaires dont l’emprise au sol est généralement d’environ 25m. Cependant elle est une des rares mottes féodales dont les fossés étaient remplis d’eau.

Cette position au centre d’une grande douve, large de 7m et mise en eau, lui confère une physionomie toute particulière, assez proche du type défini par les archéologues allemands sous le nom de « Wasserburg ». Au nord de la motte se développait une basse-cour des plus typiques, de forme semi-circulaire.

Une aire de pique nique est également à disposition des visiteurs.

La Vitrine du Lin

La Vitrine du LinC’est dans un clos masure typiquement cauchois que la Vitrine du Lin vous ouvre ses portes. Au sein d’une habitation datant du XVIIIe siècle, vous suivrez l’histoire du lin, du champ au vêtement, dans une exposition gratuite. Pour les yeux et les oreilles, une cassette vidéo, des documents photographiques et des textes permettent de se familiariser avec la culture du lin. Pour les doigts, des La Vitrine du Linéchantillons (filasse, étoupes, graines, anas) sont mis à disposition pour comparer les différentes qualités de lin avec leurs appellations et aussi découvrir ses nombreuses utilisations (intérieurs de portières de voitures, panneaux agglomérés, huiles ...). En fin de visite, n’hésitez pas à pousser la porte de la boutique : vêtements, toiles murales, linge de maison, cosmétiques et cadeaux de naissance sont en vente pour le plaisir du nez, des yeux et de la peau.

La Vitrine du Lin
888 route de la Petite Chaussée
76110 Bretteville-du-Grand-Caux
Tél. : 02 35 28 36 79

> Contacter la Vitrine du Lin
> Visiter son site internet

Ouvert le samedi et le 1er et le 3eme dimanche de chaque mois de 14h à 18h30.
Pendant les vacances scolaires, ouverture supplémentaire le mardi et le vendredi de 14h à 18h30.
En juillet et en août, ouverture tous les après midis de 14h00 à 18h30.

L’Ecomusée de la Pomme et du Cidre

L’Ecomusée de la Pomme et du CidreBoire un verre de cidre, ce n’est pas seulement se désaltérer, c’est aussi s’emparer du goût d’une terre, de ses pommiers, de ses pressoirs, de ses celliers, de ses tonneaux et de toute l’histoire des hommes de Normandie …

Coté musée, un bâtiment en brique et silex du XVIème siècle, une collection de 1000 pièces est présentée. Boucheuse, alambic, ainsi qu’une visite de la cave et du verger avec brassage au pressoir vous raconteront le cheminement de la fabrication du cidre. Coté boutique, une cinquantaine de produits, tous issus de la pomme, vous seront proposés : cidre, pommeau, calvados, eau-de-vie « La Goutte Cauchoise », jus et gelée de pommes, …

1315 route de Goderville
76110 BRETTEVILLE DU GRAND CAUX
Tél. : 02 35 27 41 09 - Fax : 02 35 10 08 34

> Contacter l'Ecomusée de la Pomme et du Cidre
> Visiter son site internet

Ouvertures

JUILLET - AOUT
Tous les jours de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00.
Visite à 10h30, 14h30, 15h30, 16h30 et 17h30

DU 4 JANVIER AU 31 MARS
Ouvert tous les jours du 10h à 12h et de 14h à 18h.
Visite à 14h30.
Fermé le dimanche et le mercredi.

DU 1ER AVRIL AU 30 JUIN ET DU 1ER SEPTEMBRE AU 31 DECEMBRE
Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h.
Visite à 10h30, 14h30 et 16h30.
Fermé le dimanche matin et le mercredi.

LES JOURS FERIES
1er janvier, 1er mai et 25 décembre : fermé
Autres jours fériés : ouvert de 14h à 18h.
Visite à 14h30 et 16h30.

LES VISITES DE GROUPES : Toute l'année sur rendez vous.

FERMETURE ANNUELLE : les vacances scolaires d'hiver de la zone B.

Durée de la visite : environ 1h00

Tarifs

  • Adultes : 4 €
  • Jeunes de 10 à 18 ans : 3 €
  • Groupes adultes : 3 € (à partir de 10 personnes)
  • Groupes scolaires : 3 € (avec jeu de piste et gouter)

La Maison des traditions normandes

La Maison des traditions normandesAu Domaine de la Brière, l'Association Cauchoise des Traditions Normandes vous propose de découvrir sa Maison des Traditions Normandes avec son musée et sa boutique de produits régionaux.

Une première exposition vous propose de découvrir la pomme du cidre jusqu'au calvados avec des broyeurs pilleries, des pressoirs anciens, des alambics, des fûts et des poteries. Puis après avoir apprécier l'explication de quelques vieux métiers traditionnels (tonnelier, bûcheron, laiterie, travail du lin) et de nombreux outils anciens, vous ferez un bond dans le temps direction la vie cauchoise en 1900: reconstitution de l'habitat (salle à manger, chambrée adulte et enfant, machine à laver). Enfin une quatrième exposition aborde les costumes Normands des paysans et des pêcheurs.

Pour avoir un avant-goût de votre visite, direction le site internet de l'association.

Maison des Traditions Normandes
Domaine de la Brière
1100 route de Fauville
76110 Saint Maclou la Brière
Tél. : 02 35 10 24 30

> Contacter la Maison des Traditions Normandes
> Visiter son site internet

Ouvertures

JUILLET, AOUT ET SEPTEMBRE
tous les jours de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

WEEK END ET VACANCES SCOLAIRES
de 14h00 à 18h00

Pour les groupes et les scolaires : toute l'année sur rendez-vous

Tarifs

  • Adulte : 4 €
  • Enfants de 10 à 18 ans : 3 €
  • Groupe de 9 personnes et plus : 3,5 €

Les édifices classés ou inscrits au titre des Monuments Historiques

L'EGLISE SAINT AUBIN DE VIRVILLE

L'EGLISE SAINT AUBIN DE VIRVILLELa petite église de Virville, presque entièrement romane, constitue un bon exemple des églises de campagne de la fin du XIe siècle. Elle comprend une nef à vaisseau unique, simplement charpentée, une travée sur plan carré, un peu moins large que la nef, aujoud'hui voûtée d'une croisée d'ogives, et un choeur formé d'une travée droite, couverte d'une voûte d'arêtes, et d'une abside plus basse voûtée en cul de four.

La travée sur plan carré, entre le choeur et la nef, supporte une élégante tour coiffée d'une flèche de charpente octogonale couverte d'ardoises. Au nord et au sud, la tour est renforcée aux angles par deux contreforts plats qui lui donnent une impression de robustesse. L'essentiel du décor se concentre sur le niveau supérieur, celui du beffroi. Chacune des quatre faces est ornée de deux arcatures aveugles qui encadrent deux arcades plus larges et plus hautes, recoupées par une colonnette en délit délimitant des baies géminées au-dessous d'un tympan nu. Les voussures des arcatures et des arcades retombent elles-mêmes sur des colonnettes engagées. Les chapiteaux des colonnettes en délit et ceux des colonnettes engagées ont un décor caractéristique des édifices de la fin du XIe siècle.

Henry Decaëns
Texte issu du site internet www.mondes-normands.caen.fr présentant le patrimoine normand du 10e au 12e siècle en Europe.

L'église Saint-Aubin de Virville est ouverte à la visite tous les jours, toute l'année.

Visuel de la fiche explicative de l'audioguide

 

 

 

UN AUDIOGUIDE EST DISPONIBLE POUR LA VISITER EN TOUTE AUTONOMIE (Renseignement auprès du Point Info Tourisme au 02 35 29 65 85).

Pour télécharger la fiche explicative, cliquez ici.

Puis pour écouter et télécharger les pistes Mp3, rendez-vous sur la page des téléchargements audio, en cliquant ici.

 

 

 

 

 

L'EGLISE SAINT DENIS D'ECRAINVILLE

L'EGLISE SAINT DENIS D'ECRAINVILLEEglise du 11e et 13e siècle.

On pénètre dans la nef centrale de l'église Saint Denis par un portail aux voussures décorées de formes géométriques. La nef centrale est flanquée de 2 bas-côtés : un bas-côté nord séparé par une arcature en plein cintre et terminé par une chapelle dédiée à la Vierge et un bas-côté sud séparé par une arcature en arc brisé et terminée par une chapelle dédiée à Saint Pierre. Les deux arcatures sont supportées par des piliers ronds surmontés de chapiteaux décorés. La croisée du transept est surmontée d'un clocher. Le chœur est séparé de la nef par une clôture de chœur et possède encore ses chaises et son retable.

De très beaux vitraux sont à voir ainsi que des fonds baptismaux et d'autres objets liturgiques. L'église est fréquemment ouverte à la visite.

L'EGLISE SAINT LAURENT DE SAINT-SAUVEUR

L'EGLISE SAINT LAURENT DE SAINT-SAUVEURL'EGLISE SAINT LAURENT DE SAINT-SAUVEURLa commune de Saint-Sauveur d'Emalleville, réunion des villages de Saint-Sauveur et d'Emalleville, compte ainsi 2 églises. Celle qui nous intéresse ici est l'église saint Laurent de Saint-Sauveur.

Il s'agit de l'ancienne chapelle d'un prieuré. De ce fait, contrairement aux églises paroissiales rurales composées d'un clocher, d'une nef, d'un chœur et d'une sacristie adossée au bâtiment, ici tout est incorporé dans le même édifice. Ce qui sert aujourd'hui de sacristie a sans doute été la cellule ou le logement du prieur curé.

L'église saint Laurent est riche en objets liturgiques et de dévotion : un maître-autel en bois polychromé doré du XVIIème siècle, une contre-table composé d'un tableau représentant la Transfiguration du XVIIème siècle, une statue de saint Sauveur en bois polychromé, une chaire du XVIIème siècle, des fonds baptismaux du XIXème siècle, ... (certains sont inscrits ou classés) On notera également de très beaux vitraux récemment réalisés et représentant les 7 péchés capitaux.

L'église a récemment été restaurée mais est fermée à la visite.


 
     
 

Communauté de Communes
Campagne de Caux
Zone d'Activité
Route de Bolbec
76110 Goderville

Tél : 02 35 29 65 85
Fax : 02 35 29 06 06
Courriel : contact@campagne-de-caux.fr